Songe à la douceur

« À l’époque il était blasé, j’étais passionnée, il ne pensait pas à demain 
et moi je voulais l’éternité. »

Bonjour les lecteurs
Je reviens vers vous suite à une lecture, fraîche, romantique et poétique. Avec une histoire classique réinterprété.
Voilà comment je présente Songe à la douceur de Clémentine BEAUVAIS des éditions SARBACANE.
  ————————  
Petit résumé :
Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? 

Avis

ETOILE_4_SUR_5

J’ai acquis ce livre sur Paris et j’ai eu énormément de mal à le trouver, j’ai énormément entendu du bien concernant ce livre et ce fut un petit coup 
J’ai appréhendé au début de ne pas vraiment comprendre, car la plume de l’auteur est assez différente, écrite en vers, j’avais l’impression d’enchaîner poésie sur poésie mais à force de le lire, j’ai appris à m’y habituer et à passer outre.
Nous suivons les quotidiens de Tatiana et d’Eugène durant deux périodes. En 2006, l’année de leur rencontre et 2016, leurs retrouvailles.
Elle, en pleine croissance niveau carrière et lui, est finalement devenu la personne qu’il n’a jamais souhaité être.
Suite à leurs retrouvailles, leurs envies ne sont plus les mêmes qu’il y 10 ans, Tatiana (anciennement amoureuse à son adolescence) est juste en quête d’une réponse concernant le passé et Eugène (ayant refusé ses avances il y a 10 ans) fasciné par la jeune femme, cherche à se saisir d’une nouvelle chance, 10 années sont passés et les rôles ont inversé.

L’auteur nous fait plonger dans ces deux périodes à des moments importants de leur vie, leur retrouvailles = retour en 2006, le drame que seul Eugène sait vraiment ce qu’il s’est passé = retour en 2006, ainsi de suite.

Petit bémol sur la période de leur adolescence, très court, très peu de connexions entre les deux héros ados, un sentiment non réciproque et un drame bâclé.
J’ai largement préféré retrouver nos deux héros en 2016, en plein milieu de leur vingtaine, suivant des routes différentes,  avec des sentiments plus ou moins présents et réciproques.
J’ai énormément aimé la plume de Clémentine BEAUVAIS, mélangeant poésie et modernité, j’ai apprécié sa présence dans le livre échangeant des discutions avec Eugène et Tatiana, les interroger et même les énerver.
Un style moderne, très poétique et une histoire d’amour simple qui fait son effet.
B

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s