L’histoire de la Bête

« La Bête se demanda si elle ne serait jamais capable d’un tel sacrifice.
Était-elle seulement capable d’aimer? »

Bonjour chère lecteur(e) !
Nous connaissons tous le film produit par Disney La Belle et la Bête, que ce soit l’ancien ou la nouvelle sortie en 2017. Mais j’ai une question que je me pose souvent quand je regarde le film, comment était  le prince avant sa transformation en Bête, quelle est son histoire avant de se retrouver métamorphosé en monstre.
Je vais vous le dire dans cette chronique qui va parler de L’histoire de la Bête de Serena VALENTINO publié chez Hachette.
  ————————  
Petit résumé 
C’est une histoire vieille comme le monde : celle d’un prince cruel transformé en Bête. Et celle d’une belle jeune fille qui surgit dans sa vie.
Le monstre est métamorphosé par la compassion de la jeune fille et l’amour qu’il ressent pour elle. Puis se marient et ont beaucoup d’enfant.
Mais comme pour chaque histoire, il y a plusieurs versions. Qu’importe ce que l’on a pu dire ou écrire, une seul question demeure : qu’est-ce qui a changé le prince en la Bête que l’on connait ?
Voici l’une de ces histoires. Une histoire de bêtes, et, bien sur de belles. »

Avis

ETOILE_3_SUR_5

L’histoire de la Bête, ou plutôt l’histoire d’un Prince maudit. Nous suivons le prince plusieurs mois avant sa transformation, une personne cruel, égoïste, un homme d’une grande méchanceté envers les gens hors de sang royal.
Les seul(e)s personnes dont le prince respecte sont ses domestiques et Gaston, son meilleur ami. Oui vous avez bien lu… Son meilleur ami. Alors dès que j’ai su ça, j’ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux, lui et Gaston meilleur amis, chassant ensemble, allant draguer les filles ensemble, allant au bal ensemble. Mais d’un côté en y repensant, ce n’est pas si choquant que cela, tous les deux sont deux hommes méchant, ne pensant qu’à leurs petites personnes, pas étonnant qu’ils sont si proches dans l’histoire, ils se ressemblent beaucoup.
Au fil de l’histoire nous suivons la relation amoureuse avec le prince et Circé sa fiancée, la future bête est fou amoureux d’elle, mais apprenant soudainement que sa future femme est la fille d’un porcher, il entre dans un colère noire, l’insulte comme si l’amour n’avait pas été présent dans son cœur, malgré sa beauté magnifique, le fait d’être fille d’un porcher l’écœure au plus au point.
Suite à ça, nous apprenons que Circé est en réalité une sorcière très puissante, qui lancera la malédiction au prince. À partir du moment ou la malédiction est lancé et la transformation du prince en Bête, plusieurs mois séparent ces deux moments, contrairement au film.
Nous voyons le prince se transformer au fur et à mesure et nous découvrons à la fin la Bête qu’on connait tous.
J’ai adoré la façon dont l’histoire est uniquement centrée sur le passé de la Bête, il est le personnage central de l’histoire et c’est agréable, cela change de Belle.
Mais malheureusement, je trouve que certains moment sont trop tiré par les cheveux, peu de personnages secondaires vraiment présents, et peu de scènes tirées du film ce qui est dommage.
Cette histoire nous prouve que ce comte, comme dans la vie, il n’y a ni héros ni méchant.
B

 

2 commentaires sur « L’histoire de la Bête »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s