Nos Années Lumières

« La mer de la tranquillité, ça fait plutôt
penser à une plage des Bahamas. »

Cela vous est déjà arrivé de lire un livre et de ne pas avancer ? Lire, lire et lire mais avoir l’impression de ne jamais voir la fin ? Car moi c’est m’est arrivé sur ma dernière lecture qui pourtant m’a plu.
Nos Années Lumières de Rebecca STEAD publié chez les éditions MILAN.

  ————————   

Petit résumé :
Bridge, Tab et Emily entrent en 5e. Et voilà que, tout doucement, sans faire tellement de bruit, leur vie change petit à petit. Des premiers jours de septembre à la Saint-Valentin, entre petits riens et grands bouleversements, six mois de la vie de ces jeunes new-yorkaises dans lesquels on plonge tout naturellement.

Avis

ETOILE_3_SUR_5

Nous suivons principalement le quotidien de Bridge, accompagnée de ses deux meilleures amies Tab, la voix de la sagesse et Emily, la sportive en pleine croissance.
Au fur et à mesure de l’histoire, des chapitres concernant d’autres personnages apparaissent tel que Sherm et Céleste, les passages de Céleste étaient totalement inutiles, je n’ai toujours pas compris, l’importance dans l’histoire, contrairement à ceux de Sherm où il avait une place assez importante car il devient ami avec Bridge.
Des trois personnages principaux, il n’y a que Bridge qui m’a réellement intéressé. Son passé, sa relation avec son frère, sa vision de voir les choses et d’être présente auprès de ses amies.
Tab, elle, je ne l’ai pas trouvé intéressante, elle n’a pas vraiment d’histoire, elle sert juste de moulin à paroles.
Emily est déjà beaucoup plus intéressante concernant son histoire, elle grandit, prends des formes et commence un jeu avec un garçon qui risque de lui porter préjudice.
L’histoire en elle-même est assez basique, malgré que je trouve que les filles devraient être au lycée plutôt qu’au collège, car elle se comporte comme des lycéennes. 
J’ai eu beaucoup de mal à finir le livre pour son manque d’intérêt parfois, comme je le disais juste avant, une histoire basique et des personnages assez basiques. Il manquait énormément d’action, d’intrigue ou de profondeur dans la vie des personnages. 

B

5 commentaires sur « Nos Années Lumières »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s