#GIRLBOSS

« L’échec, c’est pour celle qui écoute le monde. »

 Aujourd’hui je vais parler autobiographie, mais une autobiographie qui malheureusement ne m’a pas convaincue, contrairement à sa série Netflix.
Il est temps de raconter un peu plus l’histoire de Sophia Amoruso, l’incroyable aventure d’une décrocheuse scolaire devenue patronne d’un empire du e-commerce.
#GIRLBOSS de Sophia AMORUSO publié chez édition GLOBE.

  ————————   

Petit résumé :
Sophia Amoruso n’était pas forte en maths. Elle n’a pas fréquenté les prestigieuses universités dont sont issus la plupart des patrons de la Silicon Valley. Pour tout vous dire, Sophia Amoruso était même un cancre, plutôt porté sur les fêtes et les copains que sur les études dont elle décroche à dix-sept ans pour mener une vie de patachon. Mais, après un petit boulot mortifère et quelques déboires avec la police, Sophia décide de mettre le paquet sur son passe-temps favori : dénicher des vêtements vintage dont elle habille ses copines pour en « faire des looks » postés sur les réseaux sociaux. Les commandes pleuvent. Huit ans plus tard, Sophia Amoruso génère 74 millions d’euros de revenus sur son propre site de vente en ligne, Nasty Gal. Ou comment une adolescente rebelle est devenue une femme d’affaires de trente ans à la tête d’une entreprise de plus de quatre cents personnes.

Avis

ETOILE_2_SUR_5

Pour être honnête, je pensais qu’en lisant l’histoire, j’allais me plonger totalement dans la série vue récemment, mais pas du tout !! 
Je vais donc vous expliquer  pourquoi je ne mets que la note de 2/5 à #GIRLBOSS.
Dans le livre, Sophia nous raconte son parcours, ses soucis de réussir dans la vie, et son aventure de vente de vêtements vintage sur Ebay et nous parle également du présent, et nous raconte la force de sa marque Nasty Gal et ce qu’elle est devenue.
Dans la série Netflix, les 13 épisodes se focalisent sur 2 années; le début: la vente de vêtements ainsi que les aventures de Sophia et la fin;  la création de son site ainsi que l’aboutissement de son rêve.
La série est colorée, déjanté, drôle et les personnages attachants, dans le livre, aucun personnage n’existe, on ne parle que de Sophia ce qui est dommage, car je trouve que les deux Sophia sont totalement différentes, mais bon, je ne trouve pas de comparaison, ayant regardé la série avant, je me suis totalement imaginé l’actrice (Britt Robertson) mais en lisant je me suis trompé.
Autre point négatif, ce livre a des airs de « Créer une entreprise pour les nuls », j’avais l’impression de lire un manuel et essayer de comprendre comment une entreprise fonctionnait, hors, moi je m’attendais à plus d’histoire sur Nasty Gal, sur Sophia et ses aventures plutôt d’expliquer comment on prépare un CV, une lettre de motivation et tout le blabla…
Autre chose à dire, le livre est adressé aux filles, Sophia parle pour les filles et nous le fait bien savoir, ce qui ne m’a pas forcément inspiré tant que ça, car étant un garçon, certaines choses m’échappaient un peu.. ^^
J’ai aimé son parcours difficile, la façon dont elle parle de sa vie et ce qu’elle est devenue, je respecte cette femme, mais malheureusement son autobiographie ne m’a pas enchanté et je prie fortement pour une saison 2 de la série car elle m’a beaucoup plu.
B

6 commentaires sur « #GIRLBOSS »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s